Abaissement d’émission d’ondes électromagnétiques à Varades

Abaissement sur tout le territoire de la commune des émissions d’ondes électromagnétiques à 0,6 volts par mètre

Ouvrier travaillant sur une antenne-relais de téléphonie mobile, le 28 novembre 2008 à Paris  

La commune de Varades (Loire-Atlantique) a voté une résolution demandant l’abaissement sur tout le territoire de la commune de l’ émission d’ondes électromagnétiques à 0,6 volts par mètre, une première en France selon l’association Robin des Toits.

AFP/Archives – JACQUES DEMARTHON

« Nous avons choisi d’appliquer sur la commune la résolution du conseil de l’Europe du 27 mai 2011, qui préconise l’abaissement du niveau d’exposition à 0,6 volt par mètre, selon le principe de précaution », a expliqué jeudi à l’AFP le maire de Varades, Dominique Tremblay, également conseiller régional socialiste des Pays-de-la-Loire.

« Je devais répondre à beaucoup d’interrogations des parents d’élèves sur ce sujet et, en tant que maire, j’ai une responsabilité en matière de principe de précaution », a souligné le maire de Varades, qui compte 3.700 habitants sur son territoire, situé à 50 km à l’est de Nantes.

« A partir de cette délibération, votée à l’unanimité mardi par le conseil, nous allons faire mesurer le niveau réel d’exposition et nous nous tournerons vers les émetteurs si les mesures sont au-dessus du seuil de 0,6 v/m », a-t-il expliqué.

« C’est une première en France », a de son côté affirmé Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robin des Toits, qui dénonce notamment les dangers du portable et des antennes relais. « On salue le courage de ce maire et on espère que beaucoup d’autres collectivités vont suivre l’exemple », a-t-il ajouté.

Le conseil de l’Europe a voté le 27 mai 2011 une résolution préconisant de « fixer un seuil de prévention pour les niveaux d’exposition à long terme aux micro-ondes en intérieur, conformément au principe de précaution, ne dépassant par 0,6 volt par mètre, et de le ramener à moyen terme à 0,2 volt par mètre ».

A titre de comparaison, un rapport faisant suite au « Grenelle des ondes de 2009 », publié le 31 août dernier, relève en France « des niveaux d’exposition entre 0,1 et 5 Volt/mètre ». Mais les ministères de l’Ecologie et de l’Industrie soulignent dans leur communiqué commun sur ce rapport que « les valeurs limites réglementaires sont de 41V/m ou supérieurs ».

Ils reconnaissent cependant l’existence de quelques points « atypiques, où l’exposition est sensiblement plus élevée que la moyenne, tout en restant inférieure aux valeurs-limites ».

De nouvelles expérimentations de diminution de la puissance de plusieurs antennes de certains sites des quartiers pilotes sont prévues à l’automne.

© 2011 AFP


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans pollution électromagnétique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Abaissement d’émission d’ondes électromagnétiques à Varades

  1. Ping : L'Etat réprimande Varades suite à l'abaissement des ondes

  2. Ping : Varades maintient une valeur limite d'exposition aux ondes électromagnétiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.