Installation d’antennes de téléphonie mobile sur le clocher de l’église de La Genette

Installation d’antennes de téléphonie mobile

Les ondes ça cloche !

La pétition lancée par les opposants à l’installation d’antennes de téléphonie mobile sur le clocher de l’église de La Genette a recueilli 751 signatures.

 

L’église de Fétilly. Dans les lucarnes du clocher, des antennes assez discrètes.

photo xavier léoty

 

Pour l’heure, il n’existe à La Rochelle qu’une église accueillant des antenne-relais de téléphonie mobile. Il s’agit de l’église Sainte Jeanne d’Arc, rue du Faisan, à Fétilly. Les antennes (il y en aurait 10 aujourd’hui), situées dans les lucarnes du clocher, sont visibles mais discrètes. Les premières ont été posées sur l’édifice religieux (classé à l’inventaire des monuments du XXe siècle) en 1998. Sans soulever de protestations à l’époque.

Mais, treize ans plus tard, l’éventualité d’une opération semblable (quatre antennes-relais pour le compte de Bouygues Telecom) sur le clocher de l’église du Sacré-Cœur, à La Genette, déclenche un chœur de protestations.

Et Free s’en mêle ! 

On recense 32 sites abritant 213 antennes-relais à La Rochelle (chiffres de février dernier), répartis entre trois opérateurs : Orange, SFR et Bouygues Telecom. Mais un quatrième, Free, va à son tour occuper les toits. Selon Alain Bucherie, Free a repéré une trentaine de sites sur l’agglomération dont sept à La Rochelle. Bouygues ne cherche pas seulement à La Genette mais aux Minimes. Orange prospecte à Saint-Eloi, SFR dans le quartier de Beauregard et à La Porte Neuve. Mais il s’agit de prospection. Au stade des projets, la mairie en recense 9, 7 pour Free, deux pour Bouygues. Les opérateurs doivent s’étendre afin de faire face aux nouveaux besoins générés par la 4 G (quatrième génération de téléphonie mobile à très haut débit).

Fidèles et riverains inquiets

Les paroissiens ont fait part de leurs inquiétudes au curé de la paroisse, le père Daniel Cassegrain. Qui a écrit au maire pour transmettre le sentiment de ses ouailles. « Je n’ai pas eu de réponse. Et, pas plus que Mgr Housset, je n’ai été informé du projet », commente le père Cassegrain qui préfère, pour le moment, ne pas donner son avis sur la question.

D’autre part, les riverains de l’église de La Genette, ainsi que des parents ayant inscrit leur progéniture dans les deux écoles proches, ont constitué un collectif d’opposants au projet (lire « Sud Ouest » du 20 mai), Les antennes ça cloche ! Le 30 mai dernier, le collectif a adressé à Maxime Bono une lettre expliquant les raisons du refus, accompagnée d’une pétition signée par 751 personnes (riverains dans un rayon de 300 mètres autour de l’église, personnes y travaillant et parents d’élèves). En outre, ladite pétition a reçu les signatures de 146 Rochelais ne fréquentant pas le quartier, à titre de soutien.

Les raisons invoquées par ces opposants sont les mêmes que celles de tous les anti-antennes de France et sans doute de Navarre. Il s’agit de « protéger la santé de la population avant tout, et celle des enfants en particulier », explique Mme Mellanger, porte-parole du collectif.

Les « antis » pointent l’exposition des habitants à l’électrosensibilité et les cas de cancers relevés dans certaines études, « multipliés par trois ou quatre pour une exposition à moins de 300 mètres d’une antenne ». Le collectif de La Genette cite ainsi « les cas de formes de cancers très rares qui ont atteint plusieurs enfants d’une même école après l’installation d’antennes-relais », dénonçant notamment la situation de Saint-Cyr-l’École (Yvelines), où 11 cancers pédiatriques ont été recensés en douze ans.

Mais, dans l’état actuel des études, largement contradictoires, sur les dangers de l’exposition humaine aux champs électromagnétiques, et dans le cadre des lois existantes, la marge de manœuvre des habitants et des élus est étroite.

Alain Bucherie, adjoint au maire chargé de l’environnement, qui reçoit aujourd’hui les délégués du collectif de la Genette, souligne qu’aucune décision n’a été prise concernant la demande de Bouygues Telecom. Cela dit, il juge l’angoisse d’une partie de la population « irraisonnée ». Pourquoi ? Parce que la municipalité s’appuie sur les résultats des mesures effectuées en ville et que toutes sont très en dessous du seuil de 41 volts/mètre (valeur limite d’exposition aux ondes électromagnétiques définie par le décret du 3 mai 2002).

Ces mesures, consultables sur le site Internet de la Ville, font apparaître des valeurs ne dépassant pas 0,1 V/m la plupart du temps. « Ce sont des valeurs très faibles », commente l’élu. Alain Bucherie précise également que la charte, signée en 2005 avec les trois opérateurs de téléphonie mobile de l’époque (Orange, SFR et Bouygues), va être modifiée pour intégrer un seuil de niveau d’émission.

Quant aux nouvelles implantations d’antennes-relais (lire encadré), comment les éviter ? « Les opérateurs ont besoin de nouveaux sites de couverture », explique le Monsieur environnement de La Rochelle. Si Bouygues cherche un emplacement à La Genette c’est parce qu’il ne couvre plus le quartier et veut reconquérir la clientèle. »

Pour le docteur Guillaume Fauvel, directeur du service de santé de la Ville, « il y a un gros amalgame entre l’utilisation du téléphone portable et l’antenne. C’est un sujet très complexe. Mais un site où l’accès au réseau est mal couvert entraîne, peut-être, une plus grande exposition pour les usagers du téléphone portable que des zones très bien couvertes ».

Cela dit, Guillaume Fauvel et Alain Bucherie attendent les tests qui seront menés dans le cadre du Grenelle des ondes. Après Grenoble et Paris, la troisième vague de mesures des émissions auprès de la population devrait concerner La Rochelle cet été. Cette campagne de mesures dépend entièrement du ministère de l’Environnement et a pris du retard. « Rien n’a encore démarré, c’est regrettable et cela nous préoccupe beaucoup ».


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans risques lié aux onde éléctromagnétiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.