Manifestation contre la pollution électromagnétique

Rassemblement à Bruxelles contre la pollution électromagnétique

Pour le moment ça chauffe autour des ondes électromagnétiques. Ce 16 novembre, des citoyens venus de toute l’Europe sont invités à manifester à Bruxelles.

Ils demandent de baisser la pollution électromagnétique.

Ils protestent :
- Contre l’absence à la conférence de l’Union Européenne des 16 et 17 novembre, de scientifiques ayant des points de vue divergents de l’actuelle position laxiste européenne. En effet, aucun des scientifiques dont les recherches ont prouvé des effets nocifs des rayonnements électromagnétiques ne sont invités à s’exprimer lors de cette conférence, comme L. Hardell, H. Lai, M. Kundi, F. Adlkofer, G. Oberfeld, O. Johansson, M. Havas, etc. (détails de la conférence) ;
- Contre l’attitude et les législations laxistes des gouvernements, qui ne tiennent pas compte de l’existence d’effets non thermiques toxiques des champs électromagnétiques ;
- Contre l’absence de reconnaissance de l’hypersensibilité électromagnétique comme handicap (à part quelque peu en Suède et en Espagne) – Contre l’ingérence des industriels télécom dans la recherche. Les études sponsorisées par l’industrie télécom concluent neuf fois plus souvent à l’absence d’effets biologiques que les études indépendantes non financées par l’industrie. _ Pure coincidence ?

Quand ? Le mercredi 16 novembre 2011 à partir de 16h jusqu’à 18h30.

Où ? A côté de l’entrée du bâtiment « Charlemagne », 170 Rue de la Loi, 1000 Bruxelles, Belgique (c’est dans ce bâtiment qu’est organisée la conférence de l’UE sur les ondes et la santé).

Contact ? Si vous voulez rejoindre la manifestation ou pour toutes questions, merci d’envoyer un mail à steven@petition-electrosmog.be

Vous pouvez signer le texte de la pétition

Les organisateurs de la manifestation sont :
StopUMTS.be (Belgique), StralingsArmVlaanderen.org (Belgique), Collectif Dé-Mobilisation (Belgique), StopUMTS.nl (Pays-Bas), AMICA (Italie) et RobindesToits.org (France).

La manifestation a le soutien de :

- Professeur Olle Johansson (département Neuroscience à l’Institut Karolinska de Stockholm ; The Royal Institute of Technology de Stockholm)
- Professeur Dr. Ing. Giancarlo Spadanuda (Univ. de Calabria ; Gouv. d’Italie, la Ministère de l’Environnement ; détails sur spadanuda.it)
- Professeur émérite Dr. Freddy Decreus (Université de Gand)
- Professeur Els Laenens (Université d’Anvers)
- Dr. med. Gerd Oberfeld (Gouvernement de Salzburg, Dép. de Santé Public)
- Hermes Sanctorum (Membre du Parlement Flamand)
- Teslabel.be (Belgique)

Professeur Olle Johansson :

« Governments and health protection agencies usually hide behind out-of-date “official guidelines” that were drawn up when it was thought that the only way that living organisms could be harmed by electromagnetic radiation was if it was sufficiently strong to cause significant acute heating. And in fluid-filled plastic dolls !

This is totally false ! There has been countless papers in scientific journals over several decades that show very clearly that there are non-thermal biological effects (some of them extremely harmful) of electromagnetic fields that are well below the official safety guidelines. »


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans pollution électromagnétique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.