Puymoyen et son chateau d’eau noyé sous les ondes électromagnétiques des antennes relais

Les ondes électromagnétiques des antennes relais se multiplient à Puymoyen

Le château d’eau de Puymoyen, c’est 14 antennes relais et peut être bientôt 4 nouveaux émetteurs pour le WifiMax qui pourraient y être installés.

Le château d'eau de Puymoyen abrite déjà 14 antennes relais. Photo Majid Bouzzit

Les riverains s’inquiètent bien normalement.

« Que l’on comprenne bien que nous ne sommes pas contre le développement du progrès et des nouvelles technologies, au contraire. Mais on peut s’inquiéter, au moins au nom du principe de précaution, de la prolifération des ondes électromagnétiques des antennes relais émises depuis le château d’eau de Puymoyen.»

Le président et le vice-président de l’association locale Marchez Bio vivent normalement avec un téléphone portable en poche.

Mais ce qui est inquiétant, c’est la possibilité que quatre nouveaux émetteurs destinés à offrir le haut-débit via WIFIMAX soient rajoutés. D’autant que 2 pylônes à côté du stade de foot en supportent déjà.

Patrick Boursicot a appris le 8 décembre dernier, lors de la réunion publique que l’opérateur Alsatis allait installer un faisceau hertzien pour le compte du conseil général.

Michel Menant regrette malheureusement que le problème des ondes électromagnétiques des antennes relais ne semble pas passionner le reste de la population.

Le mois de juillet a vu les élus de Puymoyen exprimer leur désaccord sur l’arrivée de ces quatre nouvelles antennes.

Dossier à suivre…

 

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Collectifs ou associations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.