Vers un abaissement de l’exposition aux radiofréquences ?

Abaissement de l’exposition aux radiofréquences ou non ?

Les mesures d’exposition aux ondes radioélectriques en France, révèlent de bons niveaux. A la clef, un éventuel abaissement cette exposition.

Les résultats de la première phase d’expérimentation sur les radiofréquences révèle que l’exposition aux ondes est inférieure aux seuils recommandés. Alors que la valeur maximale fixée par les institutions internationales se situe entre 41 et 61 volts, , les lieux les plus exposés reçoivent au plus 12 volts par mètre, en France.
Les radiofréquences sont émises par des systèmes de télécommunication et des équipements répandus tels que téléphone mobile, internet, télévision, radio, four à micro-ondes, talkie-walkie…

« Dès lors que l’exposition globale du public aux antennes de relais de téléphonie mobile peut être réduite, sans dégradation de la couverture ou de la qualité de service, et à des coûts économiquement acceptables, cette réduction doit être envisagée« , a indiqué Nathalie Kosciusko-Morizet.

Cette première phase d’expérimentation a été conduite dans six communes : Courbevoie (Hauts-de-Seine), Grand-Champ (Morbihan), Grenoble (Isère), Kruth (Haut-Rhin), Paris 14earrondissement et Thiers (Puy-de-Dôme). La seconde phase qui commence maintenant dans seize collectivités territoriales, consiste à simuler une baisse de la puissance d’exposition aux radiofréquences.

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans risques lié aux onde éléctromagnétiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Vers un abaissement de l’exposition aux radiofréquences ?

  1. Ping : empesage clip/titre d’une concert en bouclette type world/house chantee par des ados…? « Ariann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.