Sous le feu des ondes

Présentation du reportage « sous le feu des ondes »

Les prochains articles seront sur la très bonne émission de Arte passé inaperçu à l’époque et qui est toujours d’actualité voir même révélatrice.

Le principe de précaution doit-il s’appliquer aux ondes électromagnétiques ? « Sous le feu des ondes » propose un état des lieux approfondi, des réponses mais aussi des questions soulevées par la science.

Troubles du sommeil, difficultés à respirer, maux de tête, risques cancérigènes : les ondes électromagnétiques menacent-elles la santé humaine ? En dépit d’études de plus en plus nombreuses, la science reste divisée sur la question, ce qui alimente une polémique montante. Au nom du principe de précaution, certains mettent en cause l’attentisme des pouvoirs publics, qu’ils accusent de complaisance envers le puissant secteur de la téléphonie mobile. Mais ils sont en retour taxés de paranoïa, voire d’obscurantisme. Pour nous permettre de faire le tri, cette enquête passe en revue, de façon claire et rigoureuse, les principaux résultats obtenus à ce jour par les chercheurs, en se gardant de prendre parti.

Défiance

Le biologiste Alain Vian a réussi une première scientifique en démontrant que les organismes vivants réagissaient aux ondes, et ce sans transfert d’énergie. Cela est-il pour autant « délétère » ? Selon le neurologue suédois Olle Johansson, qui se bat pour voir l’« hypersensibilité » aux ondes électromagnétiques reconnue, une catégorie de la population au moins souffre de la multiplication des technologies sans fil, notamment de la téléphonie mobile. Dans les champs de la biologie et des neurosciences, une majorité d’études concluent à une augmentation des probabilités de cancer, sans pour autant évaluer le risque avec précision. Au fil d’entretiens avec les scientifiques dont les travaux ont été les plus commentés, cette enquête très documentée fait le point, esquissant en filigrane une réflexion sur la défiance grandissante de la société face à ses industries.

« Si vous avez 5000 publications dans des revues scientifiques reconnues et que ça ne suffit pas, alors combien est-ce qu’il en faut ? 5001 ? 5002 ? Quand est-ce suffisant ? Et qui doit décider. »

SOUS LE FEU DES ONDES
Un documentaire écrit par Véronique Gaboriau, Maxence Layet et Jean-Christophe Ribot
Réalisation : Jean-Christophe Ribot
Une coproduction ARTE France, Mosaïque Films (2009, 52 mn)

Lien (link) : http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Sous-le-feu-des-ondes/2708132.html

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Reportage ondes éléctromagnétiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.