rapport sur les risques sanitaires liées aux ondes électromagnétiques

Risques sanitaires liées aux ondes

Recommandations des associations environnementales – IEW, CLAG, Teslabel – au Ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement pour une meilleure prise en compte des risques sanitaires liées aux ondes et l’application du principe de précaution.

www.iewonline.be/IMG/pdf/RecommandationsOEM.pdf

Rappel :

Le dernier rapport de l’AFFSET

En octobre 2009, l’Agence française de sécurité sanitaires de l’environnement et du travail (AFFSET) a publié un rapport d’expertise collective intitulé « mise à jour de l’expertise relative aux radiofréquences ». Bien qu’il confirme, en l’état actuel des connaissances, l’absence d’effets sanitaires liés aux portables ou aux antennes-relais, le rapport reconnait pour la première fois les incertitudes scientifiques qui planent dans le domaine.

Le rapport bioInitiative et le principe de précaution
Tant que les recherches internationales ne permettent pas de déterminer de manière plus précise le niveau d’exposition le plus faible susceptible d’avoir un impact sur la santé il faut, sur la base du principe de précaution, adopter le niveau d’exposition le plus faible recommandé par un certain nombre d’experts scientifiques, à savoir 0,6 V/m, valeur reprise dans les recommandations du rapport BioInitiative en août 2007.

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Problèmes liés aux ondes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.