Se battre pour un seuil maximum de 0,6 volts par mètre

Le seuil maximum de 0,6 volts par mètre au nom du principe de précaution

Le collectif « Lesquin Objectif 06 » souhaite sa mise en place au nom du principe de précaution.

« Il faut savoir que ce projet est motivé par l’installation d’antennes UMTS, pour la 3G, et par l’obligation faite par l’État aux opérateurs de développer leur qualité de service » a rappelé Dany Wattebled, maire de Lesquin,  avant d’ajouter mais L’État n’est pas allé au bout de ses responsabilités puisqu’il n’a pas défini de règles.

Seul un décret de 2002 indique des normes de 41 V/m pour la téléphonie mobile à 900 MHz et de 61 V/m pour l’UMTS. Entre temps, il y a eu les bonnes intentions du Grenelle, avec ses expérimentations à 0,2 V/m pour 19 villes en France, mais les normes n’ont pas changé à ce jour.

« Lesquin Objectif 06 » souhaite faire ramener la valeur maximale autorisée à 1,2 V/m et ensuite à 0,6 V/m puis 0,2 au nom du principe de précaution.

Cependant le Conseil d’État a rappelé le 26 octobre 2011 que ce principe ne s’opposait pas à l’implantation d’antennes relais, sous l’autorité de l’État et pour laquelle le maire ne peut intervenir.

Dany Wattebled a restitué les résultats des mesures prises dans six lieux de la commune. Ils sont compris entre 0,73 et 1,2 V/m et les mesures extrapolées, correspondant aux projections d’utilisation maximale, vont de 1,5 à 2,55 V/m.

Les habitants sont tout de même très inquiets car une une école est dans le secteur.

 


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Collectifs ou associations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.