Première victoire du collectif Toxic ondes à Alençon

La victoire du collectif Toxic ondes face aux ondes

Trois antennes relais de téléphonie mobile Orange ont été retirées au début du mois signant une victoire du collectif Toxic ondes après trois années de mobilisation auprès des propriétaires. Le bail venant à échéance au mois de février dernier.

Le nouveau combat du collectif Toxic ondes se fera auprès de l’école Robert-Desnos. Leur souhait est de retirer les antennes relais situées au pied de l’école. Le collectif Toxic ondes suit de près le moratoire sur les antennes relais.

Le travail avec la mairie sur l’élaboration d’une charte imposant le 0,6 volt par mètre n’est pas gagné, car l’équipe municipale ne souhaite pas communiquer sur les mesures à prendre face aux ondes dans le magazine de la ville.

NB. A tous les collectifs de France mais aussi d’Europe, envoyés nous vos actions, vos besoins de soutien, vos défaites et bien entendu vos victoires, car tout le monde doit savoir les avancés dans le combat contre les ondes. Bien souvent comme la mairie n’as plus aucun mot à dire dans l’installation des antennes relais. Le collectif reste le seul rempart et le seul actif dans le combat pour se préserver de l’exposition aux ondes trop importante .


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Collectifs ou associations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.