Diagnostiquer l’intolérance aux champs électro-magnétiques (EHS)

Le problème de diagnostic du Syndrome d’intolérance aux champs électro-magnétiques

Les médecins rencontre une forte augmentation des problèmes liés au stress non-spécifiques liés à la santé, et au défi du diagnostic différentiel complexe.

L’électrosmog n’était pas pris au sérieux jusqu’ici ! Mais l’augmentation à l’exposition des ondes à la maison, au travail et pendant les loisirs, sont une cause possible s’ajoutant au stress chronique dans la vie personnelle et professionnelle, et pouvant mener à l’épuisement professionel ou plus connue sous le nom de « burnout ».

Il existe un guide de diagnostic et de prise en charge adapté aux patients EHS (Syndrome d’intolérance aux champs électro-magnétiques) sorti par l’administration médicale Autrichienne dont nous vous donnons lecture ci dessous.

Diagnostic EHS Autrichienn PDF Imprimer Envoyer

oak

En mars 2012 l’Association Médicale autrichienne (OAK) a publié un guide de diagnostic et de prise en charge adapté aux patients EHS (Syndrome d’intolérance aux champs électro-magnétiques). Ce guide permettra aux médecins de mieux traiter cette maladie qui n’est toujours pas officiellement reconnue en Suisse.

Télécharger ces directives en français.

La plupart des symptômes des malades EHS sont non-spécifiques. Souvent cette maladie se présente sous forme de  troubles neurologiques (vertiges, migraines, insomnies, palpitations cardiaques, douleurs d’articulation etc.) qui sont très difficiles à mettre en relation avec une maladie spécifique. Par conséquent, les médecins font de faux diagnostics (p.ex. des traitements contre l’intoxication aux métaux ou la borréliose de Lyme). Après de nombreux examens négatifs, le patient est considéré en parfait état de santé et ces troubles sont mis sur le compte du psychosomatique. Ainsi beaucoup de patients EHS restent malades et sont souvent soignés avec des médicaments inadaptés.

Les directives autrichiennes permettent une approche systématique au diagnostic et au traitement choisi. Le médecin commence avec l’établissement d’une liste des symptômes et une analyse des problèmes de santé en fonction du moment et du lieu. Finalement l’exposition aux CEM est évalué avec des mesures concrètes pour la prévention ou la réduction de l’exposition aux CEM.

En suisse, l’Association Médecins en faveur de l’environnement (MfE) offre un soutien aux patients EHS depuis plusieurs années dans le cadre d’un projet pilote soutenu par l’OFEV. Il s’agit d’un service conseil géré par la doctoresse Edith Steiner basé sur une analyse médico-environnementale comparable aux directives autrichiennes. De plus, le MfE a établi un réseau de médecins spécialisés dans le diagnostique et le traitement des patients EHS. Pour l’instant ce réseau est encore limité à des spécialistes se trouvant essentiellement en Suisse allemande. Lire l’article de l’OFEV « Au chevet des personnes électrosensibles« .

Que faire? Si vous soupçonnez des troubles dus à l’exposition des CEMs, contactez votre médecin généraliste et montrez-lui les directives autrichiennes. Proposez-lui de s’informer auprès de l’Association Médecins en faveur de l’environnement (MfE) sur la marche à suivre et (idéalement) de se mettre en réseau avec eux pour mieux vous soigner.

Bien entendu, vous l’aurez bien compris, ceci n’as pas de valeur en France puisque ce n’est pas encore reconnue.

Est ce qu’il faut y comprendre que les maladies du au CEM et/ou troubles des ondes ne sont pas reconnues ou voir même pas pris au sérieux selon le pays de résidence.

Sans commentaire…

 

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans diagnostic EHS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Diagnostiquer l’intolérance aux champs électro-magnétiques (EHS)

  1. Ping : Protection des ondes micros-ondes

  2. Ping : Conséquences de l'arrivée de la 4G en France et les risques sanitaires

  3. Farah Oran dit :

    Bonjour je voudrais savoir quels sont les maladies liées aux ondes électromagnétique ?
    Si elles ont été prouvé comme étant néfaste s pour la santé ?
    Quels sont les maladies liée au téléphone portable ?
    Quels sont les précaution ?
    Merci

  4. SAVARY Brigitte dit :

    Bonjour,
    Depuis que le compteur linky a été installé à mon domicile, je souffre de maux de tête à répétition, mes jambes sont sans force, j’ai du mal à dormir, et j’ai fait une crise d’épilepsie, j’ai acheté un bonnet anti ondes que je mets dès que je suis chez moi nuit et jour, plus de 20 heures par jour, mais je ne me vois pas le garder toute l’année, que faire pour me je sois diagnostiqué électro sensible, mon médecin ne crois pas à la nocivité du compteur.

  5. Bouxirot dit :

    Plusieurs études sérieuses ont été menées et expliquent aux médecins les effets biologiques.
    Elles sont en ligne sur le site. Le rapport de la médecine environnementale européenne est particulièrement complet.
    http://www.ecoondes.com/ehs-sicem-traitement-diagnostic-liste-medecins-ehs-dentiste-plombs-dentaires-laboratoires-analyses-symptomes-champs-electromagnetiques-ondes-wifi-dect-portable-antennes-relais-telephones-electrose/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *