Faut-il interdire les GSM et le wi-fi à l’école?

Interdire les téléphones portable et le wi-fi à l’école

Le Conseil de l’Europe propose, sur la base d’un rapport évaluant les risques sanitaires liés aux champs électromagnétiques, d’interdire les téléphones mobiles et les systèmes wi-fi dans les classes et les écoles. Le danger viendrait des champs électromagnétiques liés aux appareils électriques comme les téléphones portables, les réseaux informatiques sans fils et les lignes électriques.

Pour le Conseil de l’Europe, il existe aujourd’hui suffisamment d’études qui apportent « des preuves suffisantes d’effets potentiellement nocifs des champs électromagnétiques sur la faune, la flore et la santé humaine pour réagir et se prémunir contre des risques potentiellement graves pour l’environnement et la santé. »

Sur la base de ces rapports/études, il recommande donc d’interdire tous les téléphones mobiles et les systèmes wi-fi dans les écoles.

Mais le Conseil n’oublie pas la prévention. Il propose de lancer des campagnes de sensibilisation aux dangers des ondes électromagnétiques et leurs risques nocifs, à long terme, pour la santé. Les adolescents et les jeunes adultes en âge d’avoir des enfants seraient particulièrement visés.1

Des risques potentiellement nocifs

La recherche sur de nouveaux types d’antennes, téléphones mobiles et autres dispositifs de communication sans fil, basés sur d’autres technologies, serait également encouragée.

Dans les écoles, cette prise de position du Conseil de l’Europe serait plutôt bien accueillie. Jonathan Fischbach, président d’Enseignons.be : « On équipe les écoles en matériel informatique, on installe des systèmes wi-fi… Tout cela a du sens, pédagogiquement. Mais personne ne semble s’être demandé s’il n’était pas dangereux de bombarder nos enfants d’ondes électromagnétiques, huit heures par jour, cinq jours par semaine… Dans certaines écoles, on rapporte que les enfants sont plus vite fatigués, ont des maux de tête… Même les médecins sont inquiets, surtout que cette exposition aux ondes se poursuit souvent à domicile. Il est temps qu’une étude soit menée dans les écoles de la Communauté française. Quant au GSM, c’est à la fois une question d’ordre sanitaire et d’ordre pédagogique. Cet outil de communication n’a rien à faire dans les classes. »

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Dangers des ondes et les enfants, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.