Protection ondes, nécessité ou fantaisie ?

Protection ondes

Une habitante du quartier de la Mandallaz, non loin d’Annecy, a équipé dernièrement son appartement  pour se protéger des ondes électromagnétiques. Hélène rencontrait des troubles du sommeil depuis un certain temps, mettant cela sur le compte de l’âge, ou de la télévision. Après avoir réalisé qu’elle dormait beaucoup mieux lorsqu’elle était en dehors de chez elle.Hélène fait le rapprochement de suite car son logement est situé juste en face d’une installation d’antennes relais de téléphonie mobile.

Afin de valider sa théorie, elle fait appel à une société spéciliasée en prévention et en correction des pollutions électromagnétiques. Les mesures relevées font état de 4 à 6 volts par mètre d’hyperfréquence, soit 40 fois au dessus du seuil de tolérance. Les experts estiment que pour dormir correctement, l’exposition ne doit pas être supérieure à 0,06 volt par mètre.

Hélène décide alors d’avoir une bonne protection ondes, consciente des dangers de cette exposition sur sa santé. Elle décide de réaliser certains travaux ! Les travaux commencent par les chambres, la cuisine et enfin les pièces les plus exposées. Pour cela, les artisans ont utilisés une peinture spécifique protection ondes sur le mur intérieur. Une installation de moustiquaire anti ondes est préféré à une moustiquaire normale. Elle permet d’atténuer par 20 la puissance des ondes. Dans la chambre, une tapisserie anti ondes est mise en place afin de faire cage de Faraday, un rideau en fibres métalliques est posé devant la fenêtre et les volets enduits d’une peinture spéciale. Suite à ces travaux, Hélène s’est vu reprendre une vie normale et un sommeil répararteur.

Depuis les émissions d’ondes ont encore augmentés avec l’installation d’une autre antenne destiné à la 3G.  Hélène s’est équipé depuis d’un rideau protection ondes supplémentaire en coton, lin bio et tissé d’un très fin système métallique. Le niveau d’ondes est revenu à la normale.

En résumé, si vous ressentez les mêmes désagréments face à l’exposition aux ondes, sachez qu’il y a tout un tas d’actions pour la protection ondes qui peuvent être mises en place. Contactez nous pour en savoir plus sur le mail de la rédaction de bio-protection : info@bio-protection.com


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Se protéger des onde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Protection ondes, nécessité ou fantaisie ?

  1. Hélas la pollution électromagnétique est encore très mal comprise et souvent qualifiée de « chichis » de la part des victimes. Cependant on remarquera une nette croissance des plaintes à cet égard sûrement liée à la découverte des effets néfastes même à courts termes des ondes sur notre organisme.

  2. Ping : Alors que les industriels poussent à la consommation, une étude de plus met en garde contre les ondes | www.bio-protection.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *