Attention aux champs magnétiques des cuisinières à induction pour les femmes enceintes

Les cuisinières à induction et les femmes enceintes

Les cuisinières à induction émettent des champs magnétiques pouvant provoquer des irritations aiguës des cellules sensorielles, nerveuses et musculaires.

Les cuisinières à induction pourraient être dangereuses pour les professionnels, surtout pour les femmes enceintes. L’exposition aux champs magnétiques dépasse dans certains cas les valeurs limites. Une étude appelle la branche – fabricants et restauration – à prendre des mesures.

Les cuisinières à induction ont de nombreux avantages: démarrage rapide, cuisson précise, économies d’énergie. Elles n’en émettent pas moins des champs magnétiques pouvant provoquer des irritations aiguës des cellules sensorielles, nerveuses et musculaires, indiquent lundi le Secrétariat d’Etat à l’économie et l’Office fédéral de la santé publique dans un communiqué.

Dans le cas des personnes se trouvant au bord de la cuisinière, la valeur limite est dépassée dans 25% des cas simulés par l’étude. Si elles se penchent sur le plan et que leur ventre s’approche de quelques centimètres du champ de cuisson, l’exposition augmente. Suivant le sexe et le poids, la valeur limite est dépassée pour un tiers, voire pour la moitié des cuisinières.

Les femmes enceintes particulièrement concernées

Les femmes enceintes sont plus particulièrement concernées. A partir du septième mois de grossesse, la valeur limite est en partie franchie par tous les appareils, certaines fois massivement. Un foetus de sept mois est trop fortement exposé par la moitié des appareils. A neuf mois, la valeur limite est dépassée par la majorité des cuisinières.

L’étude n’exclut en outre pas un risque d’interférence avec certains implants médicaux comme les stimulateurs cardiaques et les défibrillateurs, notamment en position inclinée sur la cuisinière ou courbée vers le sol. Si une personne se tient à 30 cm du plan de cuisson, la valeur limite n’est toutefois atteinte dans aucune des situations.

Les auteurs de l’étude appellent donc les fabricants à améliorer sur le plan technique leurs appareils, les champs magnétiques pouvant être réduits facilement grâce à des matériaux de protection appropriés. Parallèlement, une adaptation des dispositions légales pour la protection de la maternité est à l’étude.

La branche et les fabricants sont invités à prendre des mesures de prévention et à les faire connaître dans les écoles professionnelles et les cantines. Tous les milieux concernés devraient par ailleurs s’entendre pour fixer des valeurs limites communes.

Enfin, il serait souhaitable de ne pas seulement mesurer les champs magnétiques à l’endroit « habituel » où se tient le personnel de service. Il faudrait aussi tenir compte du pire scénario possible: casseroles chauffées au niveau maximal et non centrées sur les plaques, personnel de cuisine penché sur les cuisinières.


Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans risques lié aux onde éléctromagnétiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Attention aux champs magnétiques des cuisinières à induction pour les femmes enceintes

  1. Musette DeGrasse dit :

    Bonjour, bravo pour votre article très plaisant! Je suis intrigué par ce theme. Grâce à votre site que je viens découvrir, je vais en apprendre davantage. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *