Cacafouillage dans la mesure DAS d’un côté à un autre de l’Atlantique

Bizarre, vous avez dit bizarre …

Tawkon, start-up Israélienne sur la thématique de la protection des radiations de votre téléphone, révèle une belle et étrange histoire sur le calcul du DAS qui différerait selon si vous vous trouvez en Europe ou aux États-Unis.

Tawkon explique qu’aux États-Unis, chaque smartphone entrant sur le marché est testé par un laboratoire accrédité par les autorités, et les données de mesure du DAS sont rendues publiques alors qu’en France, aucune information aussi précise n’est disponible, sauf à demander au constructeur. Pourtant, la mesure DAS devrait permettre des données comparables dans tous les pays.

Dans la pratique, c’est bien différent ! Les mesures et normes sont au antipode comme le révèle Tawkon. Ainsi, le Samsung Galaxy Mega ressort avec un DAS mesuré aux États-Unis à 1,09 W/kg alors qu’il est à 0,204 W/kg en France. Incompréhensible pour certain, Towkon, nous apprend ainsi que la mesure diffère selon le pays, mais en plus que les normes d’exposition sont beaucoup plus laxiste en Europe qu’aux États-Unis.

Ce n’est pas étonnant ! Les mesures n’ont rien à voir…

Le DAS se calcule sur de multiples facteurs et apparemment très difficile à comparer. Cependant le principal facteur est la quantité de tissus exposée sur laquelle les mesures sont faites. Par exemple, en Europe, la moyenne est calculée sur 10 grammes, alors qu’aux États-Unis, c’est sur 1 gramme. Un autre facteur dans la mesure du DAS est la fréquence utilisée et les configurations des réseaux. Bien différente d’un continent à l’autre.Et pourtant, les deux normes sont censées présenter l’exposition aux ondes dans le « pire scénario », c’est-à-dire avec l’Internet mobile ou le WiFi activé en plus de la voix.

Alors comment ne pas se poser la question sur la qualité de cet indice qui est censé nous protéger. Faudrait il harmoniser le DAS pour qu’il soit identique de partout ? Nous rejoignons l’avis de Tawkon sur ce point.

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans exposition aux ondes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *