Autoconsommation d’électiricté une nouvelle donne énergétique

L’autoconsommation instaure une nouvelle relation entre clients et fournisseurs dans les énergies

L’arrêté du 9 mai 2017 encourage l’autoconsommation d’électricité grâce à l’énergie solaire photovoltaïque, et répond à l’engouement des Français pour ce genre de consommation, en nette augmentation durant les dernières années.

Aujourd’hui, se sont plus de 20 000 foyers qui produisent eux-mêmes leur énergie. Et avec L’arrêté du 9 mai 2017, ce chiffre pourrait croître de façon exponentielle dans les années à venir. Ceci est essentiellement dû à la baisse des tarifs d’achat et d’installation de panneaux solaires, mais aussi à l’augmentation rapide du prix de l’électricité et des taxes s’y afférant, près de 40 % d’augmentation en l’espace de 10 ans et qui éloigne les consommateurs des circuits classiques.

C’est l’occasion pour les clients finaux de reprendre une part de liberté devant les fournisseurs d’énergie. De nos jours, une nouvelle réflexion s’impose sur la consommation et la production de l’énergie domestique, et voir même au niveau local.

Et pourquoi pas devenir soit même le producteur de sa propre électricité. Certes cela reste un investissement mais c’est en agissant maintenant que vous ne subirez plus les hausses futures de l’électricité. Vous ne jetterez plus votre argent par les fenêtres mais vous investissez dans un moyen de production d’électricité. Et comme vous investissez, vous donnerez de la plus value à votre maison. Il est clairement prouvé qu’un bien immobilier qui à un diagnostic énergétique de meilleur notation se vendra plus rapidement mais aussi plus cher qu’un autre bien moins bien noté.

 

 

 

La question n’est plus de savoir si il faut le faire mais plutôt quand le faire et avec qui le faire. C’est un investissement important qui nécessite quelques notions.

Devant une offre pléthorique d’installateurs ou de pseudo installateurs en panneaux photovoltaïque, il devient difficile pour les consommateurs de s’y retrouver. Mais un bon installateur est là pour vous accompagner dans ce projet de transition énergétique et doit vous amener une expertise métier et un professionnalisme reconnue depuis plusieurs années. Attention aux offres trop alléchantes, ne signez jamais le premier jour.

Après une étude précise, vous devez comparé au moins 3 offres et rencontrer les personnes. N’oubliez pas de demander les garanties décennales, et pourquoi pas faire une visite d’installation existante. Vous pouvez aussi en profiter pour trouver sur des forums professionnels de voir les différentes installations et leur production. Vous pouvez aussi vous déplacer pour voir l’ADEME pour vous renseigner sur les différentes technologies.

Il faut savoir qu’il faut compter un investissement moyen pour une installation moyenne est de 18 000 euros. Vous obtiendrez une rentabilité entre 15 et 20 ans en fonction de votre type d’installation et du montant de cette dernière. Faites jouer la concurrence ! Il vous restera encore au moins entre 10 et 15 ans pour en profiter pleinement. En effet, la durée de garantie de production d’un panneau photovoltaïque est aujourd’hui de 25 ans au minim avec une garantie de 80 % de production (en moyenne et à vérifier sur la documentation du fabricant). Pensez que la production se fera toujours après plusieurs décennie. il faut donc entretenir votre investissement. Sans oublier que le prix de l’électricité n’a pas fini d’augmenter et notamment avec l’apparition des centrales nucléaires de 2eme génération de type Flamanville. Le prix du Kwh pourrait dépasser les 100 €, soit près de 2 fois celui des centrales actuelles. Vous comprendrez pourquoi il va devenir intéressant de se pencher  rapidement sur ce type d’investissement.

Nous reviendrons bientôt sur ce dossier qui est aujourd’hui à son début.

 

 

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans énergie propre, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *