Alors que la France est en réflexion pour créer une zone blanche, La Suisse régresse sur la reconnaissance de l’électrosensibilité

Electrosensible en Suisse, une galère …

electrosensible en suisse

electrosensible en suisse – Image de Sandro Campardo

Sosthène Berger, 49 ans, ingénieur, a découvert qu’il était «électrosensible» en 2011. Ainsi le wi-fi,  les téléphones portables, les tablettes et même l’aspirateur, la perceuse ou la machine à coudre ont fait de son existence un enfer. Depuis, il vit dans un chantier permanent afin de se prémunir au mieux des ondes électromagnétiques dans un abri.

Cette maladie a commencé par des migraines répétées sans solution médicamenteuse. Puis est arrivé les insomnies, troubles cognitifs, bourdonnements très forts dans les oreilles, malaises, palpitations cardiaques et sautes d’humeur. Après avoir cherché toute les solutions, il entreprend de s’isoler dans sa cave pour y dormir. Il y trouve enfin le repos. De là est parti ces soupçons sur la corrélation entre ses maux et les ondes électromagnétiques.

Après plusieurs visites chez les médecins et autres spécialistes, il se résout à créer sa propre zone blanche privative. Il reste amer sur les prouesses médicales qui lui propose aucun traitement et/ou on lui demande d’aller consulter un psychologue avec tous ses sous entendus .

Et effectivement, l’Office fédéral de la santé publique stipule en effet qu’il n’existe pour l’instant aucune base scientifique permettant de relier les symptômes de l’hypersensibilité électromagnétique à une exposition aux champs électromagnétiques. Il ne reconnaît donc pas la maladie. Malheureusement les personnes concernées ne peuvent donc pas bénéficier de l’AI.

L’Organisation mondiale de la santé va même plus loin en faisant un lien entre ces symptômes et des maladies psychiatriques préexistantes, ainsi qu’à des réactions de stress résultant de la crainte inspirée par les éventuels effets sur la santé des ondes !

Cependant tous les pays ne vont pas dans le même sens ainsi certains pays ont malgré tout reconnu l’électrosensibilité comme une maladie. C’est par exemple le cas de la Suède. La position de la France est également en train d’évoluer, puisqu’elle envisage de créer une zone blanche dans les Hautes-Alpes.

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans Electo hypersensibilité (EHS), avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Alors que la France est en réflexion pour créer une zone blanche, La Suisse régresse sur la reconnaissance de l’électrosensibilité

  1. Ping : La France réfléchit pour cr&eacut...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *