Conséquences de l’arrivée de la 4G en France et les risques sanitaires

Les ondes sont-elles inoffensives, et la 4G ?

Avec l’arrivée de la 4G, cette interrogation revient ! Car les radiofréquences envahissent nos villes, nos campagnes, nos trains, et notre quotidien aussi bien à la maison qu’au travail ! Elles sont donc omniprésente, partout, inodore et indolore. Mais après tout, pour quelle finalité, quelle usage ? Au nom de la fracture numérique, la facilité d’accès, le rendement, Bref se faciliter la vie… Mais pour quelles conséquences ? Y avez vous pensé ?

De nombreuses associations environnementales demandent, ici et là, des études sur l’impact sanitaire des ondes électromagnétiques ! Des villages entiers se saisissent des tribunaux pour lutter contre cette invasion. Mais soyons honnête, l’industrie de la téléphonie fait partie des acteurs majeurs de l’économie dans notre pays. Rien que la 4G, à peine sorti a couté des milliards d’investissements aux trois opérateurs. Et surtout représente des centaines de milliers d’emplois.

Pour être claire, bien que très pratique, les journaux nous abreuvent d’image de rêve, de facilité, de liberté,… Mais rien, pas un mot sur les conséquences. Ainsi, l’arrivée de la 4G va générer une augmentation de 50% de l’exposition aux ondes (source Le Nouvel Obs). Cela va poser des problèmes d’ordre morale mais aussi sanitaire d’ici peu. 
L’imminent Professeur Dominique Belpomme, reconnue pour ses travaux sur les effets des ondes électromagnétiques,  considère que l’électrosensibilité, ou EHS Electro hyper Sensibilité est un nouvelle maladie environnementales. Des études nous montre déjà que l’utilisation de plus d’une heure par jour pendant cinq ans du téléphone portable sans oreillette peut augmenter les risques de tumeur au cerveau et avoir des effets négatifs sur la fertilité masculine. Il aime à dire  que le problème des ondes n’est plus une question scientifique mais une question de société.

Car c’est prouvé, les fréquences ont un effet sur le corps humain. Selon le neurochirurgien et biophysicien Alim-Louis Benabid, les hautes fréquences permet de traiter les malades atteints de Parkinson. Preuve de leur effet, quoique bénéfique cette fois-ci ! Arlette Fourrier, professeur de Supélec a  lui mis en évidence l’effet thermique qui détruit carrément des fréquences de l’ADN. D’autres études, elles Européennes viennent toute confirmé cette lourde et gênante vérité. Aussi, En 2002, puis en 2012, des milliers de praticiens allemands ont lancé l’appel de Fribourg, dénonçant le danger des ondes.

Certes, aucune étude ne prouve à 100 % que les ondes soient néfastes. Car beaucoup de contre expertise prouve le contraire, toutes financées par les lobby des telecoms. CQFD

Bien entendu, la France fait office de cancre en Europe. Bien derrière la Suède, l’Autriche et l’Allemagne qui reconnaissent dors et déjà les pathologies attribuées aux ondes.  

En France, la position du gouvernement vient juste de changer, quasi inexistante ou uniquement dans le discours du gouvernement Sarkozy. Espérons que le gouvernement soit plus productif sur ce plan. Le ministre de l’Ecologie, Philippe Martin, assure devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale que le sujet des ondes doit être une priorité pour le quinquennat de Hollande ». Le hic c’est qu’il n’est inscrit nul part !

Épineux sujets ces ondes !!! Alors en plein lancement de la 4G, vous pensez bien… Alors, les ondes serait il le prochain grand scandale de la république. Un certain gout de déjà vue, avec la cigarette et l’amiante…

Commentaire

commentaire

Powered by Facebook Comments

Ce contenu a été publié dans 4G et augmentation des ondes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *